SALLY

Publié le par Petite Ambre


MA PRINCESSE


Par ou commencer?! Es ce que je devrais commencer?! 


C'est une lettre ouverte, parce que j'en ai besoin, parce que cela me soulage, elle t'est destinée, d'une certaine façon...


Fermer son Coeur à double tour, figer son amour sur une conception de l'amour, sur une histoire....



Et laisser passer le temps comme la caresse du vent, et  se lever un jour à presque 25 ans,


<Mon Dieu mais tu es jeune me direz-vous!> 


(euh?! Je vous emmerdes vous les "adultes" avec vos conceptions d'âge hein! Ok!  Je me sens vieille alors no comment!)






Et alors que pour la énième fois j'avais rencontré un homme, bien, à priori, je te croise.


Et je sais, et tu sais, on se plait, alors on se parle.



On se fait l'amour, j'ai l'impression d'avoir 20 ans de plus que toi, tu me le dis, que mon corps est marqué, qu'il y en a eu beaucoup des aventures, des Ames de passage sur mon enveloppe
charnelle...




Et tu as raison, j'ai longtemps pris mon corps pour le receptacle de l'amour, de tous les amours, de toutes les peines, et de toutes les émotions...




Avant je savais aimer, LUI, je sais que LUI je l'ai aimé à en creuver, et cela à bien failli arriver...



Mais après malgré la force des sentiments, et ELLE, et encore LUI, et tous les autres, vous que j'ai aimé si furtivement, si intensément au point de tomber amoureuse de VOUS. DE ME FAIRE CROIRE
QUE JE VOUS AIMAIS POUR VOUS RETENIR.



Ai-je peur de ne pas être aimé? Ou peur ne plus pouvoir chérir cet autre que tu es? Je ne sais pas!



Encore une fois, c'est une femme qui me chamboule, que je laisse me toucher, m'émouvoir, me consoler, me transcender.


Alors le flot de questions revient, n'y arriverais-je jamais? A quoi? Aimer librement et sereinement!



Tu es là tu es toi, tu ne veux pas "de moi" tu l'aimes ELLE, et MOI je t'aime TOI.


Es-ce que je voudrais que tu m'aimes MOI, je ne sais pas.



Pourquoi aimons nous ceux qui ne nous "va" pas? Pourquoi "fuit"-on celle qui nous va ? 


Parfois OUI, seulement parfois les choses s'entrechoquent dans ma tête... 



                                                 Mais c'est si
simple.




Avec toi c'est si fluide, si fort, si naturel... Si complémentaire, tu sublime mon expérience ici...




Tu m'apprends à devenir discrète, à me taire, à garder comme un précieux joyaux nos précieux moments....


Tu parfais mon éducation, tu fais briller ma lumière, tu me fais "kiffer grave".



Tu me touches, je me vois si bien quand je te regarde, tu es un miroir comme j'en avais jamais rencontré,


Tu es le reflet parfait.


Tu es moi et je suis toi, nous sommes ce que les autres nous donne et les autres nous reflètent...



Toi tu me fais mes "piqûres de rappels", tu sculptes encore plus dans L'AMBRE brut-e, tu définis les contours de l'amour qui m'habite.




Je voudrais bien entendu te retenir, te garder et te chérir. Mais c'est toujours et invariablement la même chose, je suis TOO MUCH.




JE donne trop, alors tu prends ce qui te vas et tu laisses le reste, et tu as raison, je suis là pour cela, je suis là SUR LA TERRE POUR GUERIR.


JE me guérie, je me panse, je prépare l'autre vie, j'assainie et je rencontre tellement de femme qui me touchent et me portent.




Elles sont là comme des anges qui m'ouvrent la voie, le savent-elles seulement ? 



"MA PRINCESSE" toi tu as touché mon coeur, mes yeux et mon corps, je reprends confiance en moi, quand je suis à toi.




Tu me dis que je m'offre à toi, que je te donne tout, OUI.


 Je me sens t'appartenir aussi fugacement que le bruissement des feuilles de glycine au printemps...


   Je voudrais t'appartenir plus, mais je me fais du bien alors je cesse dans vouloir... TROP



     J'accueille, je partage et je souhaite au monde entier d'être touché, telle la grâce divine.... Par...




L'AMOUR qui transporte, il est mon leitmotiv, ma force, ma raison de vivre...



Je suis déroutante, excessive (je me soigne), perturbante, décalée, sensible ( puissance 10), braillarde, mutine, douce, terrible, complexe




  Azimutée, engagée, amoureuse, transcendé, intense, vraie, sincère, exigeante, bruyante, impulsive et naïve, honnête et rêveuse.


          J'aime les femmes, elles me bouleversent, de MAMAN à MARIE(s), 


TOI avec tes grands yeux bleus,                                              
                                JE SUIS HORS CATÉGORIES


                        TOI avec tes yeux grands verts,


                                                     
 TOI sur ton cheval,  




               Je vous aime tous, mais toi, TOI, je ne sais pas. OUI TOI. Tu m'as bouleversée, j'ai envie de t'aimer. UN jour UNE vie UN souffle...



                     



                      Les voeux sont-ils comme les étoiles filantes? Ou les étoiles filantes comme les voeux ?


                                                 


                                    


                                          



Je reprends du service, St Barth va prendre fin,et le champs des possibles va de nouveau s'ouvrir...


              On the Road again... Again...

Publié dans 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article